Les activités d'Annie et Jean-Marc

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, juin 30 2011

110501 - La Salvetat / Anglès - 20,6 km

Bonne surprise au petit déjeuner, Ginette nous porte une assiette de crêpes encore fumantes, miam miam !
Les sacs sont vite bouclés et l nous faut partir
Marché à La Salvetat( avant le départ : tout fait envie, fromage chèvre fourré à la figue, olives de Lucques, pâtes + sauce tomate pour le dîner, pain, hélas tou ça alourdit sérieusement les sacs, "les mulets" sont bien chargés.
Traversée du vieux village, encore calme, un très beau soleil nous réchauffe déjà, passage au Pont de la Lune, puis un peu plus loin sur le chemin, nous passons devant le menhir de Gieussels.
Longue traversée de la forêt, passage de ruisseaux, ruines du Moulin de la Tasse, (il ne moud plus depuis longtemps !) le paysage est riche. Nous continuons sur la piste forestière, ça "roule" bien, ça sent bon les pins ! nous passons le ruisseau de Salavert, limite département du Tarn.
Pause déjeuner dans une jolie clairière, beaucoup de fourmis s'invitent, nous comprenons pourquoi lordsque nous levons le camp, nous avons installé le pic nic sur une fourmillière.

Le chemin se poursuit entre vallons et prairies, nous arrivons au refuge de Salavert, petite maison aménagée par les chasseurs, et à disposition des pèlerins, du bois est prêt à brûler dans la cheminée, en cas de mauvais temps, certains pèlerins y passent la nuit.
Nous nous arrêtons faire des photos, dans un pré, un troupeau de moutons broute en ligne, comique !
Nous retrouvons la piste forestière, élargie, de nombreux arbres ont été coupés, y compris ceux portant les balises du GR, pas facile de savoir si nous suivons le bon chemin, heureusement, nous avons le topo-guide.
Un passage assez long sur la route et nous arrivons à Anglès
Nous retrouvons les Hollandais, qui pensent faire du stop, la dame est épuisée et leur gîte à à 15 km. Dina leur propose de téléphoner au gîte, on vient les chercher en voiture, la dame est soulagée, elle embrasse Dina et lui offre un bouquet de pâquerettes ! c'est ça aussi le chemin !
Surprise, nous passons devant une épicerie ouverte, bien que soyons 1er mai après-midi, elle est tenus par une vieille dame, très agéable, Janis enprofite pour acheter une bouteille de Gaillac, histoire d'agrémenter notre dinette.
Jean est déjà arrivé au chalet, il a même récuipéré une assiette de fromages, offerte par notre logeuse, sympa !
Le diner est l'occasion de partager un bon moment, même si Yanis passe au travers de sa chaise, quelle partie de rire ! nous sortons donc la corde à linge du pèlerin et improvisons une réparation de fortune
Avant le dîner, séance de réservation pour les 2 jours suivants, je m'en charge, mais enfouie dans mon duvet, j'ai trop froid, les autres se marrent !

lundi, mai 23 2011

110430 - Murat/Vèbre - La Salvetat - 24 km

Le boulanger ne se lève pas tôt ici, hier soir, nos amis ont fait les courses pour le petit dèj, et ce matin, Jean-Marc va par 2 fois à la boulangerie, ça paye, il revient avec croissants et baguette croustillante.
Le chemin traverse bon nombre de ruisseaux, celui des Roucarels, des Fargues, ce qui veut dire, nous descendons au ruisseau pour remonter, et nous recommençons, mais nous aimons, fini le plat des rizières de Camargue.
Par un chemin empierré, nous montons à Candoubre où se trouve un dolmen.
Nous cheminons sous couvert d'arbres et entre les murets, c'est bien car la température grimpe.
Nous passons près d'un grand parterre fleuri par Dame Nature, c'est beau !
Nous longeons le lac de Lauzas pendant 4 km, et avant d'arriver à Villelongue, pic nic sur la plage ; nous ne nous attardons pas trop, il reste 8 km pour atteindre La Moutouse où nous devons gîter
Aprèsd la maisondu Gabutal, dans la forêt, nous traversons la piste qui va à la Jasse dé Paouret puis à la Jasse del Baccut. Nous montons dans la hêtraie, puis par une piste dans la forêt de Nages, nous arrivons au Rec del Bosc (954m), et en contournant l'étang des Landes, nous arrivons à La Moutouse, gîte les Trèfles, où nous sommes accueillis par Ginette. Elle nous montre nos chambres, c'est grand luxe, une chambre pour chacun, elle nous propose une lessive (elle s'occupe de tout).
Elle propose de venir nous chercher à La Savetat, si nous voulons poursuivre l'étape.
Sitôt dit, sitôt fait, avec nos amis lettons, nous continuons jusqu'à La Salvetat, sans les sacs, c'est pas mal de cheminer léger
Nous profitons du chemin pour mettre un petit mot, à l'attention de Jean, pour demain matin, attaché sur un arbre, ça nous amuse bien, "nous sommes devant, Jean ! pour une fois ! dessins d'oiseaux de fleurs !

Nous découvrons un grnd carré de tulipes sauvages, le bordd'un champ, cadeau du chemin ! Nous profitons d'être en ville pour faire quelques achats de nourriture pour demain, 1er mai, puis, nous nous attablons à une terrasse avec monaco et barquette de fraises. Elle est pas belle la vie de pèlerins
Bernard, le mari de Ginette vient nous chercher, c'est bien la voiture aussi, ça avance à plus de 4 km/h ! ! !
Ginette nous a préparé un excellent repas, après l'apéritif maison offert par Bernard.
Nous profitons de ce moment pour réserver pour demain, hélàs sans succès, complet partout ou trop onéreux. Ginette s'occupe aussi de nous trouver l'hébergement , un chalet dans un camping, à 5, c'est très raisonnable.
Quelle générosité ! Belle rencontre, belle halte !

110429 - Le Fau - Murat-sur-Vebre - 20.2 km

Arles-Toulouse_2193.JPG
Jean est parti depuis un bon moment lorsque nous prenons le chemin tous les 4.
C'est magnifique, nous marchons en crête, l'air est frais, mais le soleil pointe à travers la brume,
Arles-Toulouse_2199.JPG
des tapis de fleurs le long du chemin, le bonheur !
Arrêt dans une ferme pour acheter des fromages, la dame nous en met un en cadeau, heureux pèlerins !
Passage au Col de Ginestet (889 m), puis au Devès (colonie de vacances Cap Aventure), nous passons notre chemin, l'accrobranche avec le sac à dos, ça ne doit pas être facile.
Par une piste forestière, nous traversons la forêt pour passer au-dessus de la source de Cap Estève,
Arles-Toulouse_2200.JPG
puis un champ d'éoliennes, le chemin est facile, nous cheminons vite.
P1000546.JPG
A midi, nous posons les sacs dans une hêtraie pour le pic-nic
Janis trouve une casquette jaune, elle fera le bonheur de sa propriétaire, pèlerine bretonne, ce soir au gîte, une chance !
P1000552.JPG
Paysage et troupeau avant Murat.
Arrivés à Murat sur Vèbre, nous nous rendons à la mairie pour réserver notre gîte, et là, surprise, il reste 2 places, nous sommes 4, heureusement, Jean, arrivé depuis longtemps a donné "l'alerte", il attend 4 amis. Le malentendu est vite dissipé, un couple de hollandais qui n'avait pas réservé en mairie, sera hébergé par la secrétaire,
P1000554.JPG
et nous aurons chacun un lit, Ouf !
Nous recevons la visite de Yoyo (amie de Lourdes) qui nous a porté des terrines, maison, elle craignait que nous ne mangions pas assez, adorable Yoyo ! nous partageons les terrines à la pause déjeuner avec Janis et Dina. Nous marchons chacun à notre rythme mais partageons les pauses déjeuner. C'est très riche (pas en nourriture, à part les pâtés de Yoyo) mais en échange et rigolade
Nous dînons au snack du village car la cuisine du gîte est très petite et nous sommes huit. d'ailleurs, 3 bretons, sympa, mais l'un d'entre eux ronfle tel un diesel, nous a dit Janis

110428 - Col de Serviès - Castanet-le-Haut (prévu, en fait Le Fau) - 17 km

P1000501.JPG
Séance photo devant le gîte et en route.
Nous quittons Serviès par la route pour passer à Rials où nous achetons des fromages.
Nous passons devant la chapelle et le gîte de Cartayrade.
P1000512.JPG
Nous montons au col de Layrac, d'où la vue est superbe, nous en profitons pour poser les sacs et remplir nos yeux, Dieu ! que c'est beau ! mais ça se mérite, il a fallu arriver là, puis nous empruntons une piste en lacets jusqu'au col de la Fontasse
P1000515.JPG
Nous descendons vers Mècle, joli village de pierre où une halte s'impose près de la fontaine. Un groupe d'hommes attend un peu plus bas dans la rue, en fait, ils nous attendent pour parler du Chemin, ils l'ont fait, mais avec la tente, que de souvenirs échangés. Encore un bon partage du chemin et de belles rencontres.
P1000522.JPG

Avant St-Gervais-sur Mare, nous passons sur ce pont et sur la droite des bancs en bordure du ruisseau nous attendent pour le pic nic, grand confort, même un robinet d'eau à proximité, nous partageons notre resto plein air avec Janis et Dina qui arrivent peu après.
P1000527.JPG
Traversée du village, une terrasse nous tend les bras pour thé ou café, et là, bonne surprise, alors qu'il nous reste 9 km à parcourir, d'après notre topo-guide, une pancarte FFRP nous indique 5 km ! Chouette !
Voilà que des ailes nous ont poussé !
P1000529.JPG
le chemin passe entre deux hauts murs pour traverser le village, et voilà que deux énormes lezards verts s'en vont devant nous, tranquille, font-ils le chemin ?
Une dame occupée à jardiner entame la conversation avec nous, j'en prodite pour lui dire : Castanet, c'est encore loin ? mais non, dit-elle, 5 km, voilà c'est confirmé. Le pied devient aérien et le sac léger,
P1000531.JPG
presque arrivés pensons-nous sur un sentier de cailloux et en forte pente.
Traversée du pont sur la Mare, et un village, nous sommes arrivés, pas de doute. Nous appelons notre gîte, hors chemin, on doit venir nous chercher. Appel tél, RV est pris, il faut passer devant l'église, le terrain de boules, un banc de bois près de la cabine téléphonique, c'est bien là, nous attendons. Une heure plus tard, un peu inquiets, nous rappelons, notre hôtesse est ravie de nous écouter, elle cherche en vain à nous joindre, son mari parti pour nous chercher ne nous trouve pas, explications, nous demandons à une dame près d'ici : comment s'appelle ce village ? Andabre, pardi ! alors là, grosse crise de rire, nous ne sommes pas au bon endroit, et le comique de l'histoire, c'est qu'à Castanet, il y a l'église, le terrain de boules, la cabine et le banc en bois, incroyable mais vrai ! Heureusement, le chauffeur a l'idée de venir à Andabre et nous découvre ainsi que tous les mêmes indices qu'à Castanet. Nous l'accueillons avec le sourire et même pas penauds, nous avons gagné 4 km...sans faire exprès !
Il nous conduit au gîte, dans la montagne, c'est magnifique, nous sommes à 1000 m d'altitude, le soleil brille encore mais l'air est très frais.
Arles-Toulouse_2186.JPG
Jean essaye en vain de voir les aigles qui nichent et surveille aussi l'heure du repas
Dina et Annie devant la cheminée au Fau
Un bon repas devant une grande cheminée où brûle un bon feu de bois (qui sèchera aussi notre lessive) nous partageons un bon moment tous les 5.

110427 - Joncels-Col de Serviès - 24 km

Toujours une belle ambiance au petit dèj !

P1000462.jpg
Notre hôtesse voit avec nous nos prochaines étapes et nous conseille sur les meilleures adresses. Notre chemin est tracé pour une semaine, quelle chance !
Beaucoup d'émotions pour quitter ce gîte !

Et nous repartons tantôt sur de beaux sentiers, tantôt sur la piste forestière,

P1000467.jpg
mais souvent sentier de chèvre

Arles-Toulouse_2170.jpg
très accidenté, mais tellement beau.
Notre chemin embaume, l'aubépine et le sureau nous comblent de leurs douces effluves, nous en profitons pour réviser notre peu de science botanique avec nos amis lettons.
Col des Mountels, genêts, buis, chênes verts chênes pubescents, épicéas douglas bordent notre chemin.

P1000469.jpg
A Lunas, nous passons devant le chateau
visite rapide de l'église, quelques courses pour nourrir les pèlerins et après un peu de goudron, nous voici dans les Monts d'Orb dont l'altitude varie entre 200 et 1100 m,

P1000476.jpg
c'est dire si ça grimpe, St-Martin d'Orb marqué par l'industrie minière et verrière, traversée du hameau de la Séguinerie.

P1000479.jpg
A nouveau un sentier ombragé, dans une forêt de chênes et de chataigniers, et en forte montée en lacets nous conduit au Col des Clares, par une piste serpentant dans une forêt de sapins, nous passons le Col des Vignères,

P1000483.jpg
La vue est super.

P1000490.jpg
et donne des ailes à Janis, puis Peyremale et le col du Liourel,

P1000492.jpg
et enfin au Col de Serviès par une piste serpentant dans une forêt de hêtres. Une longue descente, hors chemin, nous mène au gîte de Serviès, petit, mais pourvu d'une grande cheminée.

Janis veille le feu à Serviès
Les garçons vont chercher du bois et la flambée nous ravit et nous réchauffe, l'air est frais, la bâtisse aussi.

P1000498.jpg
Nous partageons le repas avec Dina et Janis, Jean, Sylvie et Michel, deux cyclistes, encore un bon moment d'échange.

110426 - Lodève - Joncels - 23.3 km


P1000402.jpg
Au petit déjeuner nous retrouvons l'équipe de la veille.
Nous sommes en ville, nous en profitons pour faire quelques courses plus importantes,

P1000404.jpg
nous allons visiter la cathédrale..hélas fermée, nous rencontrons alors un groupe de pèlerins qui nous conduisent chez le prêtre, il tamponne nos crédenciales, nous passons un moment avec lui, il connait Lapalisse, décidément, le monde est petit.
Au tabac-presse, nous rencontrons Marie-France que nos sacs interpellent, elle rentre du chemin, elle nous prévient : vous allez vous régaler, tant mieux !

Arles-Toulouse_2154.jpg
Nous prenons le chemin des Tines, puis la piste forestière, ça monte vite,

P1000419.jpg
magnifiques vues sur Lodève

P1000413.jpg
et le lac de Salagou.
Col de la Baraque de Bral, nous croisons 5 pèlerins qui se relaient en voiture, leur sac est léger, le nôtre plus lourd, mais ça va.
Vue sur le Massif de l'Espinouse et un parc éolien,

P1000421.jpg
c'est du 360°, nous en prenons plein les yeux, n'avançons pas bien vite, mais quel régal !, passage à Bernargues
Beaucoup de sentier bordé de buis,

Arles-Toulouse_2164.jpg
les premières orchidées.

Arles-Toulouse_2168.jpg
Par un chemin caladé et très pentu, nous arrivons enfin à Joncels, dur ! dur !

Arles-Toulouse_2169.jpg
à notre gîte-auberge de la Villa Issiates, halte Compostelle, c'est un critère !
Alain, le patron nous dit s'être inquiété pour nous, vue l'heure, il est 18 h 45, trop de choses à voir en route, et Guiedre, son épouse lituanienne nous reçoit comme des amis.

P1000448.jpg
Nous retrouvons Jean; Dina et Janis, Norbert et Georges, tous rencontrés à Lodève, plus un couple de hollandais, 1 allemand de Bavière et un français, quelle belle tablée .
Le décor est surprenant mais très agréable, la table est belle, le repas succulent et gai, nous le terminons en chantant le chant des pèlerins. Belle ambiance pèlerine !
Guiedre nous propose le dortoir, mais ...à 2 places, alors qu'il reste des chambres d'hôtes, quelle attention !
Le gîte est très confortable et pensé pour le repos du pèlerin, machine à laver, sèche-linge, linge de toilette, appareil à bains de pieds, draps, sèche-cheveux.... même si ce n'est pas indispensable, la preuve, nous savons nous passer de tout ça, c'est très agréable de temps en temps ! ! ! des coqs en pâte, heureux pèlerins que nous sommes ! Merci mon Dieu !

P1000456.jpg
Photo souvenir avec Alain et Guiedre.

Allez au lit, la journée a été longue !

dimanche, mai 22 2011

110425 - St-Jean de la Blaquière - Lodève - 16 km

Petit dèj au snack avec nos amis, passage à la boulangerie, seul commerce ouvert en ce lundi de Pâques et en route. Le soleil est déjà chaud, et sortis du village, nous pendons la lessive sur nos sacs

Arles-Toulouse_2143.jpg
et nous empruntons déjà un très petit sentier, très accidenté.

P1000384.jpg
Nous passons des ruisseaux à gué.


Traversée de Merdansan, puis Usclas

P1000391.jpg
où nous arrivons par l'ancien Hôpital,
nous sommes abordés par Paul, (il est du village) il nous demande

P1000394.jpg
si nous avons vu les stèles discoïdales au cimetière, ma foi non, aussitôt, il s'improvise notre guide, demi-tour via le cimetière, où, en fait sont exposés les moulages, les vraies stèles sont au musée à Lodève.

P1000396.jpg
Il nous conseille de ne pas manquer la Vierge

P1000393.jpg
et une croix de Malte à la sortie du village.

Un banc semble nous attendre en haut d'une montée, l'occasion d'une pause

P1000398.jpg
tarte offerte par nos amis, hum ! elle est bien bonne, transportée dans leur sac à dos bien sûr ! ! !
Nous traversons la forêt de pins,

P1000401.jpg
puis passage au prieuré de Grandmont. A nouveau, sentier accidenté

Arles-Toulouse_2148.jpg
jusqu'à Soumont où une petite cabane, pourtant aux 3/4 découverte, nous sert d'abri contre l'orage, pluie et grêle. nous en profitons pour casse-croûter.
Après avoir enfilé les ponchos, nous passons devant la table d'orientation, mais nous ne perdons pas de temps, et par un sentier en sous-bois,

Arles-Toulouse_2149.jpg
nous atteignons Lodève ,

P1000406.jpg
et allons directement au gîte de La Mégisserie Confortablement installés, nous recevons un appel du portable de JM, il a été retrouvé, peut-être grâce au message laissé sur la messageire : si vous trouvez ce portable, et écoutez ce message, merci de nous prévenir au n° suivant, ça a marché ! ce sont des enfants qui l'ont trouvé. Nous convenons de le déposer en mairie d'Aniane, à qui nous demanderons un envoi en port payé, poste restante à Castres. Il est pas beau le monde ! ! ! Elle est pas belle, la vie ! ! !
Il est l'heure d'aller dîner, nous retrouvons Dina et Janis, Norbert et Georges, allemands et Jean de St-Priest Laprugne, et incroyable mais vrai, nous nous étions rencontrés il y a 3 ans sur la voie du Puy, nous avions gîté aux yourtes ensemble, à Rieutort d'Aubrac, et là, nous voilà à nouveau sur le chemin de St-Jacques. Quel bonheur ! l'émotion est à son comble
Le repas est très gai et sympa, les étrangers parlent bien le français, tout va bien.
Aujourd'hui, nous pouvons dire : que du bonheur !

110424 - St-Guilhem le Désert - St-Jean de la Blaquière - 23 km

Nous traversons le village encore endormi, dommage car hier soir, il était tard et nous n'avons pas eu assez de temps pour visiter les beaux magasins entrevus.
Avant de quitter l'hôtel, nous avons dû nous empaqueter (dans nos ponchos) dame Pluie est là.
Nous repartons pour l'église abbatiale faire tamponner nos credenciales, et nous sentant suivis,

Arles-Toulouse_2116.jpg
nous voyons arriver Dina et Janis, quelle heureuse surprise.
Nous quittons la rue par la place du Bout du Monde, et vite

P1000330.jpg

nous cheminons sur un beau sentier vers le Roc de la Bissonne, à travers une forêt de pins de Salzmann (variété de pins noirs), puis montée au sommet du Pioch Canis


P1000350.jpg
d'où nous avons une très belle vue sur la plaine de l'Hérault.
Nous avons rangé notre costume de pluie, il fait très chaud dans la montée,

P1000346.jpg
le sentier fait place à une large piste que nous suivons pendant plusieurs heures,

P1000351.jpg
nous croisons le berger et son troupeau.

Arles-Toulouse_2127.jpg
Descente à l'entrée du Castellas de Montpeyroux, hameau disparu,

P1000365.jpg
traversée du pont vieux sur le Rouvignous, du Barry, puis d'Arboras, établi sur les contreforts du Larzac.
Rejoints par Dina et Janis, nous continuons notre chemin jusqu'à St-Jean de la Blaquière,

Arles-Toulouse_2134.jpg
la descente est très accidentée et nos bâtons nous sont d'un précieux secours,

P1000379.jpg
passage à gué de plusieurs ruisseaux, chemin très beau mais sauvage. Enfin, nous arrivons au gîte municipal du presbytère

P1000383.jpg
Dîner au snack du village, pas le choix c'est Pâques, nous partageons un excellent moment avec nos amis, servi par Serge le chef de cuisine et le serveur sympa et drôle. Belle tranche de rigolade !
Nous rejoignons notre gîte situé au coeur du village ancien,

Arles-Toulouse_2136.jpg
par de petites ruelles et portes cochères. Nuit calme ponctuée des heures au clocher, il est vrai que nous sommes seulement 4 dans notre dortoir.

jeudi, mai 19 2011

110423 - Montarnaud-Saint-Guilhem le Désert - 23.6 km

Allez ! c'est parti !
8 h, il est l'heure, cette nuit, il a plu mais c'est calme pour l'instant, même si le ciel n'est pas vraiment clair , pas de quoi effrayez le pèlerin !
Nous traversons le village, tout pentu et endormi encore, très joli, bien fleuri.

Arles-Toulouse_2101.JPG
P1000289.JPG
Très vite, nous sommes sur un petit sentier qui grimpe dur, chemin de la Roque-et-Pétrou.

P1000293.JPG
Arrivés à la Croix de Pélisse, appelée aussi croix de St-Félix, le vent s'est levé, nous suspendons notre lessive sur nos sacs.
Mal nous en prend, 1/4 h plus tard, nous devons enfiler les ponchos (neufs, il faut bien s'en servir !) une petite pluie fine et dense nous mouille bien et finit de nous réveiller

P1000299.JPG
1 h plus tard, la pluie s'intensifie et nous décidons d'enfiler les pantalons de pluie, mais quelle affaire, les pins sous lesquels nous nous sommes abrités ne sont pas très étanches.
Bien encapuchonnés, nous reprenons notre chemin, traversons le village de La Boissière dont nous zappons la visite. et avançons vers Aniane,

P1000303.JPG
où nous attend notre ami Lucien, qui tiend à nous inviter au resto, sa fille Laurence et petit Jules.

P1000302.JPG
Avant d'arriver à Aniane, au Domaine de Bernacue, nous nous posons une question, qui des deux est arrivé le premier : l'arbre ou la table ?
Notre arrivée au restaurant surprend un peu, de vrais chiens mouillés, la serveuse hésite et ne nous invite pas vraiment à entrer, occupée qu'elle est avec son balai-franges....

Au restaurant, arrivent Dina et Janis, puis 2 autres garçons pèlerins. Ces derniers décident d'abandonner, les "pôvres", ils se sont mouillés toute la matinée ! !
Nous passons un excellent moment, nous régalant bien.

P1000311.JPG
Généreux Lucien, il nous offre même un gros oeuf de Pâques en chocolat, facile à transporter avec le sac à dos, et jour de pluie, mais la solution est trouvée !

Arles-Toulouse_2104.JPG
Il faut nous quitter, et la pluie ne lave pas la bonne humeur. Il nous reste environ 10 km avant l'étape, juste pour digérer le repas, heureusement que du joli chemin, herbeux, mouillé ça va de soi, nous ne levons guère le nez.
Mauvaise surprise, Jean-Marc s'aperçoit qu'il n'a plus son tél portable, perdu ? nous poursuivons le chemin.

P1000315.JPG
A l'entrée de St-Jean-de-Fos, sur le site du Pont du Diable,

P1000314.JPG
nous retrouvons Janis et Dina, c'est l'occasion d'entamer l'oeuf de Pâques, histoire d'alléger la pèlerine, de plus ça requinque !

Une petite heure de marche sur un sentier bordant l'Hérault et aménagé en contrebas de la route, c'est vraiment beau, même à travers les gouttes !
Arrivés à l'hôtel à St-Guilhem, seul hébergement libre, nous nous rendons à l'O T pour trouver un taxi et retourner à Aniane, là où le tél a pu être perdu, et là, Michaël, agent de l'OT nous propose très généreusement de nous y conduire. Encore un ange ! mais pas de tél, positivons "c'est moins pire qu'une jambe cassée"
De retour d'Aniane, nous faisons un rapide tour de village, il est 18 h, il pleut toujours,

P1000327.JPG

nous visitons l'abbaye


P1000323.JPG

et le cloître avant de revenir dîner et nous coucher tôt, les émotions, ça plombe autant que les km.

Pensée du jour : "Ce qui rend une terre sacrée, c'est notre façon d'y marcher" auteur inconnu

mardi, mai 17 2011

110422 -Montpellier-Montarnaud - 22 km

Bonjour à tous !
ça y est, nous allons reprendre le récit des journées de nos pieds ! !
Enfin, un ordinateur qui va nous le permettre....le nôtre !
Avant tout, grand merci à tous pour vos messages laissés sur le blog, ou SMS c'est super gentil , mais sachez aussi que nous vous portons tous dans notre coeur....pas dans le sac, il est plein !

Vendredi matin, départ 8 h pour la visite de la ville.
P1000239.JPG
Eglise St-Roch près de notre accueil, passage devant la Préfecture,

P1000244.JPG
la porte du Peyrou

P1000247.JPG

et la place Royale d'où nous avons une superbe vue, l'aqueduc en bout de place,

P1000257.JPG
la rue de la Coquille et sa coquille bien sûr...

Nous quittons cette belle place quand nous entendons nos prénoms..c'est Clotilde, notre hospitalière de la veille qui fait ses courses avec sa fille, elle est ravie de nous retrouver et nous aussi sommes heureux tant elle rayonne en parlant du chemin, de plus elle nous a réservé un tel accueil hier soir.

P1000259.JPG
Nous visitons la cathédrale Saint-Pierre et faisons tamponner nos credenciales, puis via la gare de tram...eh oui, encore un peu pour sortir de la ville, des voitures et des gaz d'échappement..
Le moins simple est de retrouver nos balises de GR, ici, ils économisent la peinture, futurs baliseurs et baliseuses de notre club, il y a du boulot à faire ici ! Mais Monsieur GPS est là, donc pas de souci
Nous arrivons enfin à Grabels où nous retrouvons le balisage du chemin,

P1000260.JPG
nous en profitons pour sortir le pic nic, sur une jolie petite place.
Après avoir traversé la Mosson, nous traversons un parc

P1000264.JPG
et passons près de la source de l'Avy, petit coin adorable et reposant, mais le pèlerin doit avancer.
Et le chemin ensuite, que du bonheur !

P1000271.JPG
un petit sentier caillouteux qui serpente dans la garrigue, qui monte jusqu'à un petit col,

P1000274.JPG
sentier bordé de fleurs bleues, jaunes, roses, une vraie palette de peintre !

Traversée de Bel Air par la garrigue, la piste est large et la vue est superbe.
Nous longeons un élevage équestre, et pendant plusieurs km nous cotoyons de beaux chevaux dans leurs enclos, c'est sympa, tiens !

P1000287.JPG
un petit âne, à qui nous donnons le bonjour de Mathilde.

A l'entrée de Montarnaud, nous pouvons lire sur une pncarte : "si tu as soif, il y a du frais", en fait, c'est un couple de personnes agées qui aiment échanger et passer un moment avec les pèlerins, nous ont dit des pèlerins justement, adorable !
Arrivée au village vers 17 h, nous devons prévenir la personne qui nous héberge, et voilà que nous retrouvons Dina et Janis, nos pèlerins lettons rencontrés à St-Gilles...nous gîtons au même endroit, magie du chemin, embrassades, récits de nos journées précédentes. Encore du bonheur, et comme un bonheur n'arrive jamais seul, nous avons reçu cet après-midi, un appel de Thérèse la Pèlerine rencontrée il y a 3 ans.
Quelle chance d'être là !

jeudi, avril 21 2011

110421 - Lunel-Viel - Montpellier - 22 km (à pied) ! ! !

8 h 30, les sacs sont bouclés, prêts à partir : l'averse ! pas prévue celle-là ! le temps de sortir les capuchons, couvrir les sacs, c'est fini et très vite le soleil nous accompagne.
A peine 2 km de goudron, et voila !!!!!

Arles-Toulouse_2061.JPG
Mais ce matin nous serions-nous trompés de chemin ?

Arles-Toulouse_2063.JPG
Non nous voilà dans un beau chemin de garrigue (ancienne voie romaine), le soleil brille, les oiseaux chantent, elle est pas belle la vie !
Alors que nous faisons une petite pause, nous sommes rejoints par un couple de pèlerins (enfin) parti d'Aix en Provence et via Compostelle.

P1000216.JPG

P1000207.JPG

Nous cheminons toujours au milieu des parcs de chevaux et de vachettes.

P1000206.JPG
Ce matin nous allons franchir plusieurs ruisseaux à gué.

P1000211.JPG
Le chemin avant l'arrivée sur Vendargues.

P1000214.JPG
Arrêt à Vendargues pour acheter le pic nic que nous allons consommer dans la foulée, assis dans l'herbe d'une petite place à la sortie du village.

L'après-déjeuner, le chemin est très "bitumeux", hormis le passage près du petit lac du Crès.
La traversée du village de Castelnau le Lez est interminable, mais voilà qu'un ange passe : Andine stoppe sa voiture à notre niveau et nous propose de nous déposer à la station de tram via Montpellier, aucun intérêt les km en ville. Petit trajet en tram, et à l'arrivée, nous sommes abordés par Nicole : vous faîtes Compostelle ? moi, je l'ai fait aussi, où gîtez-vous ? et elle nous indique le chemin.
Place de la Comédie, nous entrons à l'OT, et là une jeune stagiaire nous donne un plan et parle un grand moment avec nous, adorable elle aussi.
Nous partons à l'accueil pèlerins au sanctuaire St Roch, encore abordés par une dame âgée qui nous dit : vous allez à St Roch ? et hop, elle nous dit : c'est par la, à D à G..encore 1 ange !

Arles-Toulouse_2081.JPG
A l'accueil, Clotilde nous reçoit très chaleureusement, nous montre le dortoir,

P1000221.JPG
La cuisine

P1000220.JPG
La salle à manger

P1000226.JPG
et le bureau, nous passons un agréable moment avec elle, elle fait le chemin et arrive de St-Jean-Pied-de-Port, plein de choses à échanger. Nous sommes seuls dans la bâtisse, au moins, pas de risques de ronfleurs !
Quelques courses, encore ! pour préparer notre dîner et nous allons tenter de " bloguer" non pas tenter, c'est fait. Bonne lecture.
Le chemin, c'est toujours magique...par les rencontres, même si ce ne sont pas tous des pèlerins et nous avons la chance de vivre de tels moments !

110420 - Vauvert - Lunel-Viel - 28 km

La nuit a été très réparatrice malgré le sommaire du gîte. (lits de camps)
7 h 15, nous prenons le chemin, il fait frais mais beau. 5 km pour sortir de la ville, ensuite nous cheminons à travers champs de melons,

P1000156.JPG
de salades,( de toutes les couleurs) courgettes, et encore de la vigne, des chevaux, et de belles vaches noires avec leurs veaux.
Le seul absent, c'est le pèlerin, nous sommes seuls sur le chemin (rassurez-vous nous n'avons pas peur !).

Arles-Toulouse_2045.JPG
Chemin vers le Mas des Abeilles.

P1000170.JPG
Nous arrivons vers Gallargues-le-Montueux.

P1000165.JPG
Dans Gallargues, nous passons devant l'ancien Hopital Saint-Jacques et sur la place nous ouvrons le pic-nic

Entre Gallargues et Villetelle, nous longeons le Vidourle

P1000174.JPG
que nous passons à l'entrée de Villetelle.

P1000175.JPG
Dans Villetelle, les peintures des encadrement de porte rappellent que des membres de la famille ont participé aux fêtes un tampon par année.

P1000179.JPG
Croix à la sortie de Villetelle.

P1000181.JPG
Nous empruntons le chemin des capitelles (petite bâtisse en pierre servant à protéger le berger et son matériel).

P1000184.jpg

Même à 4 km/h, nous allons plus vite que les véhicules sur l'autoroute( que nous longeons) tout est bloqué pendant plus d'une heure, et nous, les pèlerins, nous avançons.

P1000182.JPG
Sur notre droite d'importants champs de vigne.

P1000183.JPG
Aujourd'hui elle sera la fleur du chemin
Puis nous quittons le GR 653 pour nous rendre à notre chambre d'hôtes La Costa Belle où Mireille ALBERT nous accueille, et nous installe.

P1000189.jpg

Elle nous a préparé un succulent dîner.

110419 - Saint-Gilles - Vauvert - 17.6 km

P1000121.JPG
Petit dèj à 7h30 avec les pèlerins d'hier, encore un bon moment, puis départ pour Vauvert après visite au Petit Casino local.

P1000124.JPG
Nous quittons Saint-Gilles par la porte médiévale

Arles-Toulouse_2020.JPG
Des km de goudron pour sortir de Vauvert, mais bordé de fruitiers : cerisiers, abricotiers, de vignes, mais comme lors de notre précédent pèlerinage, trop tôt pour la dégustation.

Arles-Toulouse_2021.JPG

Enfin, 6 km plus loin, nous empruntons un chemin gravillonné longeant le canal d'irrigation du Languedoc, nous allons le suivre 3,5km 

Arles-Toulouse_2025.JPG
Et il est bordé de fleurs.

P1000135.JPG
L'altitude (18m) portée sur le panneau nous indique que nous n'aurons pas de descente.

Arles-Toulouse_2031.JPG
Nous sommes doublés par un groupe de cavaliers.

P1000142.JPG
Nous passons près d'un beau troupeau de taureaux de Camargue (normal ici), de chevaux,

Arles-Toulouse_2040.JPG
Beaucoup d'aigrettes volent au travers du champ.

Aujourd'hui, le chemin est plus vallonné, plus vert, nous terminerons notre chemin de ce jour, en traversant quantité de vignes, dont les Costières de Nîmes.

15h30, arrivée au presbytère de Vauvert, un prêtre âgé mais fort gentil nous installe.

Arles-Toulouse_2042.JPG
salle immense pour dortoir.

P1000154.JPG
grand coin cuisine, sanitaires, royal ! 5 € la nuitée.

17 h, l'hospitalier arrive et nous donne toutes les consignes...etc. Il a fait Compostelle lui aussi, il est intarissable. Il est vrai que depuis notre départ, nous rencontrons des gens adorables, ils nous renseignent, nous envient, nous racontent un peu de leur vie. Quelle richesse ce chemin !

Nous allons en ville faire quelques courses pour préparer notre dînette et petit dèj.

P1000149.JPG
Nous visitons la ville, le beffroi et sa porte, l'église.

En rentrant un peu d'écritures, relevé de photos . Il nous faut déplier les lits de camp, nous sommes indécis, où allons-nous les installer dans cette immense pièce ?
Il est l'heure d'aller dormir, demain sera un autre jour !

110418- Arles - St Gilles 24 Km

Avant de commencer notre récit, merci à tous pour vos gentils messages tél, SMS ou mails.

ça y est, c'est reparti !
Après le voyage en train puis bus pour arriver à Arles, le dimanche après-midi passé à visiter Arles avec notre guide Isabelle, nous repartons sur le Chemin.

P1000069.JPG
Premier arrêt aux Arènes,

P1000070.JPG

puis au Théâtre Antique pour les photos, ensuite il nous faut sortir de la ville,

Arles-Toulouse_2001.JPG
un peu compliqué, le balisage est léger.


P1000056.JPG

passé le pont de Trinquenaille.


Arles-Toulouse_2003.JPG
Beaucoup de route le long des rizières (le positif est que c'est tout plat)

P1000093.JPG
nous atteignons le chemin de la Digue qui longe le Petit Rhône, et le chemin devient très agréable.
L'étape s'avère plus longue que prévue,
Arles-Toulouse_2011.JPG

mais nous admirons les aigrettes perchées sur le dos des chevaux (des futées celles-la),


Arles-Toulouse_2007.JPG
et traversons des champs de tunnels ...peut-être de fraises, melons ou...!

Arles-Toulouse_2015.JPG
L'arrivée sur St-Gilles n'est pas très bien indiquée, mais les gens sont charmants et nous renseignent gentiment.

P1000119.JPG
16h45, ouf ! nous sommes à La Pause du Pèlerin, accueilli par Patrick, il a fait le chemin Aller/Retour en partant du Valais (5 mois), de plus il est passionné par les travaux de l'abbatiale de St-Gilles, il a plein de choses à raconter.

P1000104.JPG
Avant le dîner nous allons visiter l'abbatiale
P1000108.JPG
et la crypte dont la surface est presque aussi importante que celle de l'abbatiale.
Le dîner est très agréable et partagé avec un couple de Lettonie,(pèlerins à pied parti d'Arles) un jeune couple niçois, avec leur fils Ernest 23 mois (à vélo)
Notre hôte nous a préparé une gardiane de taureaux, hum ! Une tisane et au lit !

P.S. les moustiques sont arrivés et ils attaquent ! heureusement nous sommes armés

samedi, avril 16 2011

En chemin sur la via Tolosana

Le Chemin nous appelle et nous voilà. Départ pour Arles dimanche 17 avril, et sur la Via Tolosana le lundi 18. Nous pensons arriver à Toulouse le 10 mai. A bientôt sur le blog.