8 h 30, les sacs sont bouclés, prêts à partir : l'averse ! pas prévue celle-là ! le temps de sortir les capuchons, couvrir les sacs, c'est fini et très vite le soleil nous accompagne.
A peine 2 km de goudron, et voila !!!!!

Arles-Toulouse_2061.JPG
Mais ce matin nous serions-nous trompés de chemin ?

Arles-Toulouse_2063.JPG
Non nous voilà dans un beau chemin de garrigue (ancienne voie romaine), le soleil brille, les oiseaux chantent, elle est pas belle la vie !
Alors que nous faisons une petite pause, nous sommes rejoints par un couple de pèlerins (enfin) parti d'Aix en Provence et via Compostelle.

P1000216.JPG

P1000207.JPG

Nous cheminons toujours au milieu des parcs de chevaux et de vachettes.

P1000206.JPG
Ce matin nous allons franchir plusieurs ruisseaux à gué.

P1000211.JPG
Le chemin avant l'arrivée sur Vendargues.

P1000214.JPG
Arrêt à Vendargues pour acheter le pic nic que nous allons consommer dans la foulée, assis dans l'herbe d'une petite place à la sortie du village.

L'après-déjeuner, le chemin est très "bitumeux", hormis le passage près du petit lac du Crès.
La traversée du village de Castelnau le Lez est interminable, mais voilà qu'un ange passe : Andine stoppe sa voiture à notre niveau et nous propose de nous déposer à la station de tram via Montpellier, aucun intérêt les km en ville. Petit trajet en tram, et à l'arrivée, nous sommes abordés par Nicole : vous faîtes Compostelle ? moi, je l'ai fait aussi, où gîtez-vous ? et elle nous indique le chemin.
Place de la Comédie, nous entrons à l'OT, et là une jeune stagiaire nous donne un plan et parle un grand moment avec nous, adorable elle aussi.
Nous partons à l'accueil pèlerins au sanctuaire St Roch, encore abordés par une dame âgée qui nous dit : vous allez à St Roch ? et hop, elle nous dit : c'est par la, à D à G..encore 1 ange !

Arles-Toulouse_2081.JPG
A l'accueil, Clotilde nous reçoit très chaleureusement, nous montre le dortoir,

P1000221.JPG
La cuisine

P1000220.JPG
La salle à manger

P1000226.JPG
et le bureau, nous passons un agréable moment avec elle, elle fait le chemin et arrive de St-Jean-Pied-de-Port, plein de choses à échanger. Nous sommes seuls dans la bâtisse, au moins, pas de risques de ronfleurs !
Quelques courses, encore ! pour préparer notre dîner et nous allons tenter de " bloguer" non pas tenter, c'est fait. Bonne lecture.
Le chemin, c'est toujours magique...par les rencontres, même si ce ne sont pas tous des pèlerins et nous avons la chance de vivre de tels moments !