Petit dèj au snack avec nos amis, passage à la boulangerie, seul commerce ouvert en ce lundi de Pâques et en route. Le soleil est déjà chaud, et sortis du village, nous pendons la lessive sur nos sacs

Arles-Toulouse_2143.jpg
et nous empruntons déjà un très petit sentier, très accidenté.

P1000384.jpg
Nous passons des ruisseaux à gué.


Traversée de Merdansan, puis Usclas

P1000391.jpg
où nous arrivons par l'ancien Hôpital,
nous sommes abordés par Paul, (il est du village) il nous demande

P1000394.jpg
si nous avons vu les stèles discoïdales au cimetière, ma foi non, aussitôt, il s'improvise notre guide, demi-tour via le cimetière, où, en fait sont exposés les moulages, les vraies stèles sont au musée à Lodève.

P1000396.jpg
Il nous conseille de ne pas manquer la Vierge

P1000393.jpg
et une croix de Malte à la sortie du village.

Un banc semble nous attendre en haut d'une montée, l'occasion d'une pause

P1000398.jpg
tarte offerte par nos amis, hum ! elle est bien bonne, transportée dans leur sac à dos bien sûr ! ! !
Nous traversons la forêt de pins,

P1000401.jpg
puis passage au prieuré de Grandmont. A nouveau, sentier accidenté

Arles-Toulouse_2148.jpg
jusqu'à Soumont où une petite cabane, pourtant aux 3/4 découverte, nous sert d'abri contre l'orage, pluie et grêle. nous en profitons pour casse-croûter.
Après avoir enfilé les ponchos, nous passons devant la table d'orientation, mais nous ne perdons pas de temps, et par un sentier en sous-bois,

Arles-Toulouse_2149.jpg
nous atteignons Lodève ,

P1000406.jpg
et allons directement au gîte de La Mégisserie Confortablement installés, nous recevons un appel du portable de JM, il a été retrouvé, peut-être grâce au message laissé sur la messageire : si vous trouvez ce portable, et écoutez ce message, merci de nous prévenir au n° suivant, ça a marché ! ce sont des enfants qui l'ont trouvé. Nous convenons de le déposer en mairie d'Aniane, à qui nous demanderons un envoi en port payé, poste restante à Castres. Il est pas beau le monde ! ! ! Elle est pas belle, la vie ! ! !
Il est l'heure d'aller dîner, nous retrouvons Dina et Janis, Norbert et Georges, allemands et Jean de St-Priest Laprugne, et incroyable mais vrai, nous nous étions rencontrés il y a 3 ans sur la voie du Puy, nous avions gîté aux yourtes ensemble, à Rieutort d'Aubrac, et là, nous voilà à nouveau sur le chemin de St-Jacques. Quel bonheur ! l'émotion est à son comble
Le repas est très gai et sympa, les étrangers parlent bien le français, tout va bien.
Aujourd'hui, nous pouvons dire : que du bonheur !