Bonne surprise au petit déjeuner, Ginette nous porte une assiette de crêpes encore fumantes, miam miam !
Les sacs sont vite bouclés et l nous faut partir
Marché à La Salvetat( avant le départ : tout fait envie, fromage chèvre fourré à la figue, olives de Lucques, pâtes + sauce tomate pour le dîner, pain, hélas tou ça alourdit sérieusement les sacs, "les mulets" sont bien chargés.
Traversée du vieux village, encore calme, un très beau soleil nous réchauffe déjà, passage au Pont de la Lune, puis un peu plus loin sur le chemin, nous passons devant le menhir de Gieussels.
Longue traversée de la forêt, passage de ruisseaux, ruines du Moulin de la Tasse, (il ne moud plus depuis longtemps !) le paysage est riche. Nous continuons sur la piste forestière, ça "roule" bien, ça sent bon les pins ! nous passons le ruisseau de Salavert, limite département du Tarn.
Pause déjeuner dans une jolie clairière, beaucoup de fourmis s'invitent, nous comprenons pourquoi lordsque nous levons le camp, nous avons installé le pic nic sur une fourmillière.

Le chemin se poursuit entre vallons et prairies, nous arrivons au refuge de Salavert, petite maison aménagée par les chasseurs, et à disposition des pèlerins, du bois est prêt à brûler dans la cheminée, en cas de mauvais temps, certains pèlerins y passent la nuit.
Nous nous arrêtons faire des photos, dans un pré, un troupeau de moutons broute en ligne, comique !
Nous retrouvons la piste forestière, élargie, de nombreux arbres ont été coupés, y compris ceux portant les balises du GR, pas facile de savoir si nous suivons le bon chemin, heureusement, nous avons le topo-guide.
Un passage assez long sur la route et nous arrivons à Anglès
Nous retrouvons les Hollandais, qui pensent faire du stop, la dame est épuisée et leur gîte à à 15 km. Dina leur propose de téléphoner au gîte, on vient les chercher en voiture, la dame est soulagée, elle embrasse Dina et lui offre un bouquet de pâquerettes ! c'est ça aussi le chemin !
Surprise, nous passons devant une épicerie ouverte, bien que soyons 1er mai après-midi, elle est tenus par une vieille dame, très agéable, Janis enprofite pour acheter une bouteille de Gaillac, histoire d'agrémenter notre dinette.
Jean est déjà arrivé au chalet, il a même récuipéré une assiette de fromages, offerte par notre logeuse, sympa !
Le diner est l'occasion de partager un bon moment, même si Yanis passe au travers de sa chaise, quelle partie de rire ! nous sortons donc la corde à linge du pèlerin et improvisons une réparation de fortune
Avant le dîner, séance de réservation pour les 2 jours suivants, je m'en charge, mais enfouie dans mon duvet, j'ai trop froid, les autres se marrent !